HoudaLamqaddam

Ceci n'est pas un blog. Ceci est un témoignage

Ce n’est pas de votre faute.

with 116 comments

J’avais 17 ans. C’était l’été. Il faisait beau, il faisait soleil. J’habite près de la plage et j’étais sortie marcher sur la côte, dans ce que je pensais être mon quartier, une extension de mon chez moi.

Je vais faire court, je fus accostée, par deux jeunes hommes que j’ai ignoré, je fus suivie, je fus menacée, j’ai marché plus rapidement mais je fus arrêtée. L’un d’entre eux immobilisa mes mains, me somma de le suivre sous peine de m’ouvrir le visage avec sa lame de rasoir. Je le suivis. Et pendant que l’autre faisait le guet à 100 pas de nous deux, il me viola, me bouscula, et m’insulta. Puis les rôles s’échangèrent, et j’étais à la merci du second homme, qui à son tour me viola, me bouscula et m’insulta.

Je ne veux pas m’attarder sur cette partie. Dans ces récits, les histoires diffèrent mais restent similaires. La peur, les sueurs froides, le moment où résister devient inutile et qu’on réalise ce qu’on est sur le point de vivre. Les membres qui tremblent, la certitude qu’on nous tuera après coup et le sentiment que personne ne nous sauvera. Les horreurs qu’on pense et qu’on n’ose hurler.  Le vide dans la tête, puis les images dans la tête, les images devant les yeux, le goût dans la bouche, les insultes dans les oreilles, la douleur au bas du ventre. Et la peur, surtout la peur, et le sentiment que son monde implose avec fracas mais que ces fracas n’assourdissent que nous.

Ce soir-là, j’étais vierge, j’étais sortie faire un tour. Je fus agressée, je fus violée, je fus droguée et laissée sur la plage, à moitié nue, les pieds liés, la bouche bandée et les membres toujours tremblants des menaces paralysantes que j’avais reçues.

Mon histoire est une parmi des millions. Et j’ai longtemps hésité à la raconter. Ce genre de témoignages met souvent les gens mal à l’aise. Ils ne “savent pas quoi dire”. Ils en parlent comme d’un secret, ils disent le mot viol à voix basse, ou ne le disent pas. Ils ne savent plus comment vous parler. Ils ne savent plus de quoi vous parler. Puis ils gardent votre histoire en eux comme un secret dont ils ont honte pour vous.

Puis vient le temps où ils vous demandent comment vous étiez habillée, et pourquoi. Et pourquoi être sortie, et pourquoi n’avoir pas crié. Et si quand même dans le fond, vous aviez aimé ça, parce que “ça reste du sexe, non ?”. Puis vient le temps où on décide, ou ne décide pas de porter plainte, et les histoires divergent à partir de là.

J’ai moi-même eu la chance incommensurable d’être entourée comme devrait l’être chaque victime, dès la première seconde. Ma mère partagea mes pleurs, mes sœurs partagèrent ma rage. Mon père me serra dans ses bras. Il me répéta que ce n’était pas de ma faute, que ce n’était pas de ma faute, que ce n’était pas de ma faute. Et dans mon désespoir, je ne pus m’empêcher de me sentir heureuse, en sécurité, et paradoxalement, de remercier le destin de m’avoir mise moi sur le chemin de ces monstres, moi qui n’étais déjà plus une enfant, moi qui serais émotionnellement prise en charge, moi que mon entourage ne ferait jamais me plier à une pratique aussi obscène que celle dont fut victime en 2011 la petite Amina Filali. Je me rendais compte que si ce soir-là, cela n’avait pas été moi, cela aurait été une autre fille, qui n’aurait peut-être pas eu la même chance que la mienne.

Car si le viol est un cauchemar, le réveil peut parfois être encore plus brutal. Et ne pas pouvoir parler de cette fin du monde qu’on vit peut être cent fois plus traumatisant que de la vivre. Ne pas pouvoir en pleurer, ne pas pouvoir s’en plaindre, ne pas pouvoir dire que l’on a peur, ou que l’on a mal, ceci un autre genre de crime: celui de laisser la victime porter seule la responsabilité de ce qu’elle a subi. Celui de ne pas l’assister. Celui de, parce que l’on a de l’autorité, classer le dossier aussi vite que l’on peut, même si cela signifie forcer la victime à être à la merci de l’homme qui l’a déchirée. Même si cela signifie oublier le violeur, le laisser parler à la télévision, le laisser vivre impunément, pour pouvoir s’assurer de finir sa journée de travail plus tôt. Même si cela signifie cautionner des viols innombrables et des violences incalculables parce que l’on ne dit pas au coupable que c’est mal, qu’on le juge, qu’il n’a pas le droit. Et qu’on ne dit pas à la victime qu’elle a tous les droits, qu’elle a la justice de son côté, qu’elle a la morale de son côté, qu’elle devrait avoir tout le monde de son côté, et que l’on s’engagerait à ce qu’elle n’ait plus jamais peur, et à ce que personne au monde ne subisse plus la même histoire. Ce sont les promesses que moi, j’ai eu la chance d’entendre. Et c’est le soutien que j’ai reçu. Et c’est grâce à cela uniquement, qu’aujourd’hui je peux en parler. En tremblant certes, mais en parler.

Non, ce n’est pas “du sexe, quand même”. C’est une humiliation, c’est une blessure émotionnelle et physique injustifiable et impardonnable. C’est une déchirure, qui à mon sens, est impossible à panser. Et des milliers de femmes sont déchirées chaque jour, et sont abandonnées avec le doigt accusateur de la société pointé entre leurs jambes. Mon histoire, encore une fois, n’est qu’un récit parmi des millions d’autres mais il m’a semblé être de mon devoir de la partager. J’ai moi-même porté plainte dans l’heure où l’agression a eu lieu, mais porter plainte contre deux inconnus dont le cerveau persiste à vouloir refouler les traits, ce n’est pas chose facile. Porter plainte contre un individu que l’on peut nommer, que l’on peut montrer, que l’on peut décrire à la police et porter en jugement, c’est une autre histoire. Et ça peut changer des vies. Peut-être pas les vôtres, mais cela peut prévenir un autre viol, voire plusieurs autres. Cela peut changer la vie de femmes qui comme vous pourraient se retrouver sous les griffes des mêmes brutes impunies. Mesdames je le sais, l’expérience est terrifiante, et les interprétations de l’article 475 du code pénal restent des spectres braqués sur vos témoignages, mais à chaque fois qu’il est possible parlez-en, si vous êtes en sécurité, si c’est la honte qui vous assaillit ou le courage qui vous manque, faites-le, parlez-en, portez plainte, défendez-vous.

Vous n’êtes pas une exception, vous n’êtes pas seule au monde. Et dans le monde que j’aurais inventé, vous n’auriez plus jamais eu à l’être.

Ce n’est pas de votre faute.

About these ads

Written by houdalamqaddam

mars 20, 2012 at 5:46  

Publié dans Uncategorized

116 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. J’avoue qu’en lisant ton témoignage j’avais un goût amère dans ma bouche, tellement dégoûté, et tellement triste de ce que des gens "comme moi" puissent faire sans avoir ni remord ni pitié.

    Il y a des jours où ou préfère juste mourir…

    Merci pour ton témoignage Houda.

    Un Marocain

    mars 20, 2012 at 6:34  

  2. Merci pour votre courage, merci.

    lapetitegitane

    mars 20, 2012 at 7:15  

  3. je ne sais quoi dire si ce n’est que tu as une grande et inestimable chance d’être bien entourée…..
    j’aurai tant souhaité que ttes les familles soit comme la tienne…. en attendant je souhaite au moins qu’une révision rapide de l’article 475 se fasse.. pour que au moins justice soit rendue par la "justice", en attendant le changement de mentalité et le soutien inconditionnel des familles des victimes aux victimes elles mm..
    happy you!!!!!

    loulou

    mars 20, 2012 at 7:18  

  4. Houda, j’admire ton courage, je suis frappé en parlant des agressions sexuelles autour de moi par le nombre de femmes qui ont subit ce genre de choses. Je suis impressionné combien d’entre elles semblent avoir surmonté, en apparence seulement sans doute, leur épreuve, mais je ne suis bien évidemment pas dans leur tête pour savoir ce qu’il en est en vrai.

    Une question cependant: quel fut ton accueil par la police? Pour des bagatelles infiniment moindres j’ai été frappé par leur indifférence exaspérée ou nonchalante.

    Le Maroc peut être fier de femmes de ta trempe.

    ibnkafka

    mars 20, 2012 at 7:21  

  5. Salem Aleykoum
    Juste ma soeur BRAVO pour ta force et ton courage. C’est peut etre bete a dire mais je t’admire .
    Juste beau

    fakri

    mars 20, 2012 at 7:32  

  6. Bravo pour ton courage, et le soutien de ta famille.
    Il en faut d’autre comme toi pour que cela ne soit plus un tabou.

    Sanaa

    mars 20, 2012 at 7:41  

  7. Bravo!

    zineb

    mars 20, 2012 at 8:19  

  8. Merci. Merci pour ce témoignage bouleversant.
    Mais surtout merci pour ton courage, ton audace, ta force! Merci de donner espoir à toutes les autres victimes.
    Merci de leur montrer que non, ça ne signifie pas la fin du monde. Que non, ce n’est pas de leur faute. Que oui, elles peuvent en parler haut et fort. Que oui, elles peuvent lever fièrement la tête dans la société et ne pas se replier sur elles-mêmes. Merci.

    Sarah Asri

    mars 20, 2012 at 8:30  

  9. je reste emue, frustrée et je tremble , je ne dis pas que je me mets à votre place mais je vous comprend entièrement et je salue votre courage à pouvoir partager ça, comme vous l’avez bien dit quotidiennement des tragédies pareilles touchent les femmes du monde entier; a n’importe quel moment; peu importe la malignité de chacune de nous on peut être "duper"; cessons d’être passives réagissons, ayant le courage "comme le votre" d’en parler pourra aider a luter contre cette humiliation qu’on tendance a approuver des animaux vis à vis de la femme…….. respect pour vous……. selma

    selma

    mars 20, 2012 at 9:37  

  10. courageuse et profonde Houda !

    Hind

    mars 20, 2012 at 9:50  

  11. Super article bravo ma chérie

    Ghandour belgada

    mars 20, 2012 at 9:58  

  12. Reblogged this on Réagir pour faire agir and commented:
    Un témoignage poignant

    Ghali B

    mars 20, 2012 at 10:00  

  13. J’admire vraiment ton courage la maniere dont tu t’en es sortie et aussi la personne que tu es!! BRAVO pour tout, sincèrement!! Best of luck for everything!!

    Mery

    mars 20, 2012 at 10:35  

  14. Bravo houda et merci pr tn temoignage et pr tn courage,t’a la chance davoir une telle famille merci mille fois

    Yow

    mars 20, 2012 at 10:52  

  15. Bravo pour to courage et respect pour ta famille # le combat continue

    Mstafa

    mars 20, 2012 at 11:02  

  16. Chère Houda,

    Merci d’avoir eu le courage de partager ton témoignage. Il y a encore quelques heures j’hésitais à envoyer le mien à Qandisha… Je n’ai pas été violée, mais comme beaucoup de marocaines, j’ai subi des attouchements lorsque j’étais enfant, à 5 ans, puis à 7 ans.

    Je n’en ai jamais parlé à l’époque, mais ce n’est que plus tard que j’ai réalisé la gravité de ce qui m’était arrivé et j’ai commencé à en parler autour de moi, réalisant par là que c’était courant voire commun et que cela concernait garçons et filles.

    J’espère que ton témoignage dévoilé aujourd’hui au grand jour permettra à d’autres d’avoir le courage d’en parler, de réaliser que la honte doit changer de camp, et surtout d’ouvrir un vaste débat national entraînant réformes législatives, campagnes de sensibilisation et prise de conscience jusqu’aux foyers les plus reculés.

    Merci Houda.

    Majda

    mars 20, 2012 at 11:04  

    • Chère majda,

      J’ai vécu une expérience similaire à la tienne, au même âge. J’ai 30 ans et ça n’a jamais réellement quitter ma mémoire, ça ne m’a pas non plus dégoûté de la gente masculine, ,mais quelle amertume je garde en moi.
      Je n’ai parlé que depuis peu d’années mais pas à ma famille parce qu’ils connaissent la personne en question.

      Tout ce que je souhaite c’est de ne jamais la croiser.

      Widad

      mars 21, 2012 at 11:05  

  17. Je te remercie au nom de toutes les marocaines pour avoir raconté ton histoire, qui m’a sincèrement boulversée. J’avoue que je pense souvent que ces choses n’arrivent qu’aux autres mais c’est en lisant des articles comme les tiens que je me rend compte que ca peut arriver à tout le monde et pire encore ça arrive peut être tous les jours sans que qui que ce soit n’en parle.

    J’espère seulement que ces discussions arriverons aux oreilles des bonnes personnes qui pourrons changer concrètement les choses. Je te félicite donc pour ton courage, tu as fait le plus gros : aborder le sujet. Tu nous a permis d’en parler, Je suis certaine que le reste suivra.

    Kenza

    mars 20, 2012 at 11:31  

  18. Nous avons besoin de tels témoignages ….
    Je retiens surtout l’action à mener :
    "faites-le, parlez-en, portez plainte, défendez-vous"
    L’avenir est entre nos mains
    Merci Houda

    Jalil El Outmani

    mars 20, 2012 at 11:56  

  19. Face à toute forme de violence, la parole est libératrice, s’exprimer c’est sortir hors de soi quelque chose qui ne pouvait rester à l’intérieur, notre peur… Crier c’est se libérer. Ton témoignage est un cri dont certains devrait entendre l’écho.

    jlbaque

    mars 21, 2012 at 12:09  

  20. Tu viens de donner une définition alternative au mot : COURAGE, bravo!

    wijhatounadar

    mars 21, 2012 at 12:46  

  21. [...] [Edit]Pendant que j’écrivais cette article, une marocaine avait le courage de faire grandement bouger les choses, en racontant, sous sa véritable identité, comment elle a été violée. C’est très courageux, et cela mérite d’être lu. C’est ici : « Ce n’est pas de votre faute« .[/Fin] [...]

  22. si seulement une partie de nos femmes avaient ton courage, certainement beaucoup de choses allaient changer .
    un témoignage qui m’a secoué, des larmes aux yeux et un goût amer dans la gorge, en me répétant et si c’était moi, je n’ai même pas le courage d’y penser et je ne peux qu’admirer ton courage à toi.

  23. Quel cauchemard! Merci pour ton recit. Je souhaite que ton temoignage puisse etre une goutte dans le fleuve de change dont a besoin notre cher pays. Tres emouvant.

    moroccomama

    mars 21, 2012 at 8:29  

  24. [...] Ce n’est pas de votre faute. « HoudaLamqaddam, mars 20, 2012. Bewerten: Teilen:Gefällt mir:Gefällt mirSei der Erste, dem dieser post gefällt. [...]

  25. Ohh quel témoigne, merci beaucoup de nous avoir partager, merci pour votre courage
    هدى المقدم
    مقدمة بأفكارك الماهرة
    مقدمة بشهادتك النيرة
    مقدمة بإيمانك الراسخ لحياة أفضل
    مقدمة بريادتك المجيدة لحلول أفضل
    هدى المقدم تقدمين ما أروع عندك اليوم شهادة تهتز لها القلوب و تنحني لحظة احترام لأروع نساء العالم
    هدى المقدم شكرا لك

  26. Le phénomène du viol est ancestral, sordide mais pas inéluctable. La solution existe. Elle s’appelle castration de violeurs, ou même pénectomie des violeurs.
    -
    https://www.facebook.com/groups/57784535043/
    -
    https://www.facebook.com/pages/Protect-children-Penectomy-for-pedophiles/237269503017908?sk=wall
    -
    https://www.facebook.com/pages/We-demand-castration-Punishment-for-Rapists/233749359982468

    Mohamed Chaari

    mars 21, 2012 at 11:20  

  27. Je ne te connais que de vue mais on s’est croisé plusieurs fois dans AUI et ailleurs…. Une amie a partagé ton témoignage et j’ai encore du mal à faire le lien entre ce récit et ta personne, telle que j’ai pu la voir. Ton énergie, tes sourires, ta joie de vivre, cette attitude positive qu’il doit être tellement difficile de maintenir jour après jour quand on a subit ce que tu as subit.

    J’admire ton courage. J’admire ta force. J’espère que ton billet et ceux que d’autres ont publié feront bouger les choses et auront un impact sur la mentalité d’ici.

    Soukeina Mouline

    mars 21, 2012 at 11:26  

  28. Reblogged this on japprendt.

    japprendt

    mars 21, 2012 at 12:54  

  29. أنا من المغرب، مع الأسف لم أفهم النص جيدا، حيث لا أتقن هذه اللغة الأجنبية، نصيحتي: اكتبوا بلغة الدستور ولغة الثقافة ولغة الدين ولغة الشارع …. واتركوا الفرنسية للفرنسيين. كي تستطيعوا الوصول إلى كم كبير من مجتمعنا

    اقترح الخصي الكيميائي لكل من سولت له نسفه المساس بعرض أي فتاة دون موافقتها

    تعاطفي الكامل مع كل مظلوم في هذه الأرض

    تحياتي

    عروبي متطرف

    mars 21, 2012 at 1:09  

    • كثير من المغاربة لا يتكلمون بلغة الدستور و دلك راجع لسوء حكامة في التربية الوطنية وسوء تثقيف الأجيال لغة الأم مند السنوات الأولى. الأخة هدى من هده الفئة التي لم تتح لها الفرصة لكي تثقن اللغة العربية. شكرا يا أخة على هدا النص

      Merci pour ce témoignage. J’admire ton courage, ta force. J’espère que ça fera bouger les choses.

      KR

      mars 21, 2012 at 7:12  

    • Chère soeur, je vous admire. Votre courage est louable.

      A.S.Y

      mars 22, 2012 at 5:28  

    • Notre langue est l’amazigh et non l’arabe langue des colons … si t’aime pas casse toi en arabie

      Marocain de souche

      mars 27, 2012 at 5:32  

  30. Notre société traite les femmes comme des moins que rien (islam oblige!). Le calvaire des personnes violées est donc encore plus terrible qu’ailleurs.

    Et c’est de notre faute! C’est bien nous qui tolérons que des sornettes dérivées de la tradition régissent la vie publique.

    fawzi

    mars 21, 2012 at 1:54  

  31. Salam 3alaykom

    Bravo pour ton courage .merci de l’avoir partager Houda

    soeur

    mars 21, 2012 at 1:58  

  32. Bonjour,

    Il faudrait proposer un solution de fond pour éradiquer ce fléau.
    Les conditions socio-économiques ne permettent plus aux jeunes de se mettre en ménage.
    D’autant plus que la condition de la femme est PITOYABLE dans beaucoup de famille marocaine , depuis sa naissance jusqu’à son mariage la fille est considérée comme une charge/une honte, ils attendent juste de la marier, de transferer ce probleme à un autre. et pour que cette condition se réalise , elle doit rester chaste , sinon il y a retour de marchandise et la honte sur la famille.

    L’ouverture de maison close en tunisie à porter ses fruit , il y a des statistiques derrières:
    http://www.tunivisions.net/pr-ridha-kammoun-necessite-des-maisons-closes,11463.html

    Amal

    mars 21, 2012 at 2:05  

    • Je ne pense pas que la légalisation ou en tous cas une tolérance de la prostitution par les autorités publiques est une solution, en tous cas c’est un autre débat. Avancer un tel argument,c’est justifier le viol et insulter encore une fois les victimes en avançant l’idée que les hommes, frustrés sexuellement, ne trouvent pas à "tirer leur coup". Or, le viol existe dans toutes les sociétés du monde. Ce qu’il faut c’est redonner voix aux aux victimes, élever les garçons dans le respect de toutes les femmes et enfin punir les violeurs par de lourdes peines de prisons. Comme l’a dit une personne dans un des commentaires, la honte doit changer de camp et la justice doit jouer son rôle en écoutant les victimes plutôt qu’en acceptant des marchandages indignes !

      Felfala

      avril 15, 2012 at 1:12  

  33. Je compatis et je te salue pour avoir pu reconstruire ta vie . J’espère que tu cicatriseras à tout jamais cette agression .

    Question : Si ça ne te dérange pas , vu que tu étais ligotée , comment on t’as retrouvé ?

    Vid

    mars 21, 2012 at 2:29  

  34. je ne sais quoi dire à part que "ça n’arrive pas qu’aux autres", et que je serai honoré de faire part d’un quelconque mouvement populaire, d’une quelconque activité associative pour lutter contre un tel fléau, houda t’es pas seule, tu es notre histoire à nous tous, tu es la soeur la mère l’épouse et la fille, respect pour ton courage!!

    Human Spirit

    mars 21, 2012 at 2:52  

    • les enfants de entre 8 et 14 ans :"dis papa comment tu as rencontré maman?"
      le papa: "Mes enfants, en trainant ivre par une belle journée d’été, j’ai vu ta maman: c’était "le coup de foudre"; J’ai décide de la séduire à la marocaine. C’est à dire j’ai pris un grand couteau bien aiguisé, une corde, des copains on l’a kidnappée, violée……Elle s’en est sortie vivante après quelque jours à l’hôpital. Le juge m’a convoqué et m’a demandé sévèrement et fermement: Le mariage ou la prison? et maintenant vous êtes là ; ma plus belle réussite ( et celle du juge). Votre mère est heureuse puisqu’elle peut tous les jour être torturée et violée. Le bonheur conjugal n’est pas très difficile il faut juste s’investir et garder la flamme de l’amour du premier jour de la rencontre."
      Les enfants : " histoire romantique mais pas du tout originale du tout ; tu sais combien de violeurs sont mariés au Maroc? et qui vivent heureux et en harmonie comme le pensent les juges? BOF!!!!!

      khalida

      mars 27, 2012 at 10:09  

  35. Incroyable témoignage, très touchant.. moi aussi je vivais au bord de la mer et j’avais coutume d’y aller seule parfois..je me suis retrouvée..ça aurait pu être moi..

    C’est grâce à des personnes comme toi qu’on arrive à faire avancer les choses ! BRAVO !

    Sonia Bachir

    mars 21, 2012 at 3:17  

  36. شكرا لشجاعتك
    لا حول و لا قوة الا بالله
    استحي من وجود اشباه رجال بيننا كل ما يهمهم في المرأة الجنس! بينما ينسون انها قبل كل شيئ كيان وجداني حساس و مرهف المشاعر كان لنا الام و الأخت و الصدر الحنون … اسفي ان تداس كرامة و عفة بنات بلدي و كل البنات في ظل عياب قانون حقيقي يحميهن
    المغتصبون الحقيقيون هم من سنو قوانين درأ الفضيحة بتزويج الضحية لمغتصبها كأن المرأة قدر لها ان تكون عورة و تبقى على مر العصور
    وفقك الله أختي هدى

    mrsimo

    mars 21, 2012 at 4:51  

  37. Ah Houda… Je n’approuve guère de la pitié – comme la plupart – mais sachez que je suis très fière de vous et que j’apprécie énormément votre courage. Des victimes comme vous n’ont pas besoin de pitié mais de personnes criant haut et fort qu’il est votre droit le plus absolu de dénoncer ces injustices. Enfin, magnifique comme vous l’êtes, je ne doute point de votre capacité à vous ressaisir. J’espère sincèrement que vous êtes heureuse aujourd’hui…

    Mixipixy

    mars 21, 2012 at 5:28  

  38. Ne te connaissant qu’en tant que camarade de classe, J’avais pris conscience de ton intelligence.
    Ce que tu a demontré ici n’est que confirmation de l’idée que je m’etais fait de toi: Intelligence et force de caractère.

    Respect houda.

    Wassim Benhallam

    mars 21, 2012 at 6:41  

  39. LA JUSTICE EST TRS TOLERANTE AVEC CES SAUVAGES DE MOYEN AGE IL FAUT INSTAURER LES TRAVEAUX FORCES C EST PAS ON ORGANISANT DES SOIREES FOLKLORIKES EN PRISONS QU ON RESOUDRA LE PROBLEME DE GRACE PENSEZ AU VICTIMES

    M'hamed Belabou

    mars 21, 2012 at 8:07  

  40. je te salue pour ton courage bravo

  41. J’admire ton courage, cela n’est pas chose facile, et notre société, notre loi est encore plus coupable que ces maudits monstre, laisser fuir de tels criminels (connus), annulé les plaintes et ne faire aucun effort pour chercher ces maudits violeur, demander aux victimes des viols qui porte plainte s’il y’a un temoin ( ce qui est chose débile), il est bien temps que sa change, et l’histoire de Amina Filali ne se terminera pas ici.
    C’est temps d’ouvrir bien les yeux, sur ses injustices, et avoir le courage de parler juste comme vous l’aviez faite, et puis enfin réagir.

  42. le viol est le plus pire des crimes à mes yeux! les violeurs doivent être lapidés et au Maroc ils peuvent se marier avec les victimes! cela peut être vu comme une protection de la victime contre la société et le regard des gens mais réellement ça ne fait qu’aggraver la situation puisqu’il y aurai de plus en plus de préjugés .
    mais après tout qui veut se marier avec son violeur de son plein gré?!!! sauf si c’est une sorte de syndrome de stockholm
    bref, je te félicite ma soeur pour ton courage , rappelle-toi qu’il y a pire que ton histoire (il y a des pères violeurs) et je prie dieu pour toi et les autres filles.

    oumaima

    mars 21, 2012 at 11:38  

  43. Merci. De tout mon coeur. Merci pour toutes les femmes.

    valentour

    mars 21, 2012 at 11:53  

  44. Merci pour ton témoignage poignant. Les viols se ressemblent partout dans le monde c’est toujours le même crime , horrible, atroce. C’est vrai tu as eu beaucoup de chance d’être soutenue et protégée par ta famille.Tant mieux !! . Je voudrais pour les personnes qui n’arrivent pas à mettre les mots sur les douleurs, les maux, qui ne comprennent pas certains de leurs comportement, qui n’arrivent pas à faire le lien entre des symptômes , des mécanismes et le traumatisme du viol , les renvoyer sur un site celui de l’association mémoire traumatique,

    http://memoiretraumatique.org/psychotraumatismes/generalites.html

    Houda ton témoignage est un magnifique acte de courage et de solidarité "

    Vous n’êtes pas une exception, vous n’êtes pas seule au monde. Et dans le monde que j’aurais inventé, vous n’auriez plus jamais eu à l’être."

    Merci pour toutes les victimes de viol… du Maroc ou d’ailleurs.

    Amitiés

    Azur Schmitt

    mars 22, 2012 at 12:32  

  45. Tellement triste, je te félicite pour ton courage c’est rare qu’on trouve des femmes comme toi.

    Siam

    mars 22, 2012 at 12:35  

  46. Je suis fière de toi jeune fille. Je me réveille chaque matin avec la totale liberté de penser ce que je veux de mon passé, je sais que c’est plus dur pour toi. Je sais que tu te bats chaque matin pour croire que tu peux continuer de vive, et tu le réussi. Je suis fière de toi, et je le serais toujours là où je vais. C’est grâce à des personnes comme toi qu’à chaque minute, je me sens vivant.
    J’ai presque envie de te dire Je t’aime. Après tout, pourquoi ne t’aimerai-je pas ? N’as tu pas tout forcer pour crier haut et fort l’injustice ? N’as-tu pas décidé de toi même de changer ce monde ? N’es-tu pas un exemple qui le veuille-je ou pas me marquera jusqu’à la fin de mes jours.

    Je t’aime,

    revolutiono

    mars 22, 2012 at 7:44  

  47. Que dire de plus, j’admire votre courage Houda
    Ya jabal mayhizak rik "le vent ne peut pas soulever une montagne"

    Hannoun

    mars 22, 2012 at 11:01  

  48. Cela fait bien longtemps que je n’ai pas eu de tes nouvelles, en tout cas je n’ai jamais oublié cette histoire, maintenant que je la vois rendue publique, je ne peux que t’encourager. Bisous !

    T***ch Mehdi

    mars 22, 2012 at 7:30  

  49. En lisant ton article le dégoût et l’amertume m’ont assaisonné, mais ça ne m’empêche pas de t’admirer.
    Je voue un culte à ton courage Houda !

    Tarek

    mars 22, 2012 at 11:51  

  50. Ce n’est pas de votre faute !!!

    mehdi chafik

    mars 23, 2012 at 12:32  

  51. Houda tout simplement bravo pour ton courage, chapeau bas

    Nadia EL GOURARI

    mars 23, 2012 at 12:23  

  52. J’admire ton courage et surtout ta décision d’en parler, de dénoncer,de mettre des mots sur tes maux. Je salue également la compréhension de ta famille, leur amour pour toi au-delà de ce que la société nous a inculqué comme codes "de bonnes conduites envers les filles légères", car qui n’a pas pensé qu’une fille qui se fait violer ne peut être qu’une petite frivole , qu’elle l’a cherché et j’en passe…. Tu es une battante et tu as eu la dignité de dire tout haut ce que nombre de jeunes filles taisent. Je suis plus que sure que tu finiras par te reconstruire car tu as compris que tu es une victime et que ce n’est pas de ta faute, maintenant la balle est dans le camp du pouvoir législatif, a lui de mettre en place un cadre juridique pour que jamais , plus jamais, ni une fille, ni un garçon (réalité que nous avons tendance a zapper) n’ait à dire : ce n’était pas de ma faute.
    Bravo encore une fois a Toi et a ta Famille.

    HADDOU

    mars 23, 2012 at 1:22  

  53. Slt Houda, c’est vrai ça fait longtemps que je ne t’ai pas vu mais je ne regrette pas de t’avoir connu. Ton courage est inégalé. Je souhaite que d’autres femmes ou filles prennent exemple de toi afin de dénoncer cet acte cruel et répugnant, je frissone à l’idée que ce soit toi, tu as mon soutien et je te dis un grand bravo pour le courage que tu nous as montré

    Moad

    mars 23, 2012 at 2:44  

  54. أود أن ألفت إنتباه القراء بشكل عام وبشكل خاص ضحايا مثل هذه الاعتداءت المؤلمة وكذلك كافة الجهات الخيّرة التي تختص برصدها ومعالجتها إلى الموقع الإلكتروني لـ ’مركز علاج الصدمات النفسية عن طريق الإنترنت’ في ألمانيا والذي يقدم خدماته باللغة العربية لمعالجة الضحايا مجانا
    ilajnafsy.org
    هل تعرف احد يعاني منهذه الاعراض فلاتتردد في اخباره بهذا الموقع

    علاج نفسي

    mars 23, 2012 at 7:28  

  55. Je suis entrain de pleurer devant mon écran. Pas de tristesse, mais de rage, de haine, de frustration. Ce n’est pas juste. Des milliers de femmes, comme vous, comme "toi" ai-je presque envie de dire, me sentant ta soeur en cet instant; vivent ce genre d’horreurs dans le monde entier, chaque jour, chaque minute. Et comme tu l’as si bien dis, supportant un regard accusateur par la suite, pointé vers leur entrejambe, leur poitrine, leur jupe, leurs cheveux, leur maquillage…
    Que d’excuses inventée pour voiler le vrai problème : on apprend aux femmes à éviter le viol, à s’en protéger, plutôt qu’aux criminels à ne pas violer.
    On apprend également aux femmes à se taire, à garder la tête haute et l’honneur sauf. A ne pas étaler cette douleur qui fait rougir jusqu’à la racine des cheveux les pères, les mères, les fonctionnaires de polices, les amies, assistantes sociales et les politiciens.
    On leur apprend à se dire que c’est de leur faute, à elles seules. Qu’elles auraient du dire "non", c’est si simple après tout. On leur fait comprendre que le problème ce n’est pas l’agresseur, mais ELLES. Elles qui n’ont pas su, ou voulu se défendre, qui n’ont pas su se débattre, s’habiller correctement, sortir à une heure raisonnable. Que c’est de leur faute, parce qu’elle ont un vagin. Et qu’elles ont eu peur.
    Merci de ce témoignage. Merci de faire de ton expérience un hommage au courage, et un réquisitoire contre la violence, l’irrespect, et la honte.
    Merci d’avoir la force de revivre et de raconter ton histoire, de t’exposer aux menaces, aux moqueries mal placées, aux paroles violentes et blessantes, au regard malveillant de tant de monde et d’élever ta voix contre cette abomination. Contre la violence et l’indifférence, contre la douleur et l’injustice.
    Merci, bravo, et honte à ceux qui t’ont fait ça. Honte à tout ceux et toutes celles qui ont pu commettre ces actes et pire encore à ceux qui n’ont pas su protéger, aider, et croire toutes les victimes de ces atrocités.

    Je ne crois pas en Dieu, mais je crois en la Justice cosmique, au Karma. Tout cela sera payé un jour. Tout cela finira par être su, entendu et par s’arrêter. Si des gens comme toi continue à témoigner et à se dresser contre ça.

    Maryam

    mars 23, 2012 at 11:27  

  56. Mademoiselle Houda toutes les victimes de viol doivent être soutenues sans question sans condition.

    khalida

    mars 24, 2012 at 8:50  

  57. moi aussi j ai été victime de viol mais en tant qu’homme il est difficile de porter plainte je n ai jamais osé!A l’époque je ne portais pas de collants. je suis malheureusement tombé sur trois jeunes qui avaient mon age
    qui ont voulu me raketer mais je navait rien l’un d’eux m’a aggressé sexuelement

    Arnaud

    mars 25, 2012 at 12:09  

  58. [...] comme étant l’une des expériences les plus bouleversantes de toute son existence. Intitulé «ce n’est pas votre faute», ce témoignage circule beaucoup sur les réseaux communautaires de la [...]

  59. En lisant ces mots on ne peut que ressentir cette douleur et une haine intense envers tous ces monstres et cette justice et société qui bafouent les victimes de viol. Houda, ton courage et ta force sont incroyables. Je ne te connais pas mais j’ai envie de t’embrasser pour te dire merci de parler pour toutes les femmes. Merci de parler pour nos filles aussi.

    Sarah

    mars 25, 2012 at 8:45  

  60. Ce combat est essentiel,

    La honte doit changer de camp!

    Notre société puritaine et patriarcale est moyen-ageuse.

    A quoi nous sert tout notre islam, s’il doit s’hysteriser dans le vagin des femmes.

    Madame, vous avez été une victime. Et si les autres ne savent pas comment en parler, c’est parfois parcequ’ils cherchent sans savoir comment faire. Vous qui êtes passée de la nuit à la lumière, vous pouvez les guider. Vous l’avez déjà fait ici.

    Nous en avons besoin afin que dans ces moments tragiques, nous sachions être de meilleurs mères, de meilleurs frères et de meilleurs citoyens…

    Bravo et Merci

    thetawtaw214

    mars 25, 2012 at 11:51  

  61. Bravo… Merci pour ce témoignage, ce n’est pas votre faute, quand on est victime on est victime, et après on peut être plus qu’une femme ordinaire, on peut relever la tête et raconter, porter plainte… Merci, il n’y en a vraiment pas beaucoup des comme toi, et bravo à ta famille d’être en or, de t’avoir soutenue comme il l’a fallut pour qu’aujourd’hui tu cries au monde "INJUSTICE"
    merci

    Camille

    mars 26, 2012 at 1:36  

  62. Bravo pour ton courage, de continuer à te battre, de témoigner, d’essayer de faire changer les choses et de soutenir les autres. Personnellement je ne sais pas ce que ça fait, et j’espère ne jamais le savoir, mais j’admire vraiment ton courage. Et tu as totalement raison, ce n’est pas de votre faute. Vous êtes des victimes, des innocentes. Personne ne devrait vous montrer du doigt ou quoique ce soit. Encore une fois, bravo pour ton courage.

    Elsa

    mars 26, 2012 at 2:39  

  63. Reblogged this on Feu de prairie and commented:
    Voici un témoignage sur le viol que nous republions ici, non dans un but de récupération politique, mais encore et toujours pour visibiliser les violences sexistes et faire prendre conscience de la nécessité de lutter contre un système patriarcal, que ce soit celui d’ici (voir ici même http://feudeprairie.wordpress.com/2012/03/25/pas-de-justice-pas-de-paix/) ou d’ailleurs, lutte qui doit être menée par les femmes directement concernées par le sexisme et par les hommes qui refusent d’être complices de cette discrimination.

    feudeprairie

    mars 26, 2012 at 3:01  

  64. Houda, j’admire votre courage et votre message. Comme une autre victime, je suis également d’accord avec elle. Nous ne devons pas rester silencieux.

    marzie24

    mars 26, 2012 at 9:40  

  65. Bravo pour ton courage et ta plume…
    M’autoriserais-tu à mettre en lien ton article sur ma page Facebook?
    Bonne journée.
    Gabrielle

    gabrielle

    mars 27, 2012 at 6:56  

  66. Je veux faire le recherche dans le débat sur l’abrogation de l’article 475 du code pénal. Si vous, l’auteur de ce témoignage, serais disposé à me parler de façon anonyme, s’il vous plaît contactez-moi. Je suis intéressé à comprendre votre opinion sur l’impact de cette loi. Merci de partager votre histoire avec nous.

    mdevlin1209

    mars 27, 2012 at 2:13  

  67. tout simplement impressionante.

    pura vida

    mars 29, 2012 at 8:16  

  68. Houda,

    Your courage merits respect … may others find an example in it, and may many act upon it.

    Carlos Jacques

    avril 1, 2012 at 11:02  

  69. cet article de the NYT http://www.nytimes.com/2012/04/06/world/africa/death-of-rape-victim-in-morocco-sparks-calls-for-legal-reform.html?_r=2 m’a incité à relire ton témoignage, avec, comme la première fois, les larmes au yeux. Merci Lalla merci

  70. tu écris magnifiquement bien ! je sais que ça n’a vraiment aucun rapport, mais tu l’a écris d’une manière tellement vulnérable mais forte que ce n’est plus le tabou que c’était !
    tu es une artiste, merci pour cet article, il en faut des femmes comme toi pour changer ce pays.

    selma_m

    avril 8, 2012 at 9:44  

  71. Bonjour,
    D abord bravo pour ton courage ! la question du viol a toujours etait un tabout dans notre societe, mais je pense que le moment est venu pour changer les mentalites, ce que je comprends pas et qui me donnes le sentiment qu on vit dans une societe injuste voir stupide c: la loi qui permet a un agresseur de se marier avec sa victime, c grave vraiment et j arrive pas a immaginer comment la tete qui propose cette articte a pu penser. notre probleme reste la religion , je le dis et je le repete, il faut revoir et relire les texts ya qlq chose qui va pas.
    Merci Houda pour ton témoignage.

    ADIL

    avril 9, 2012 at 12:20  

  72. Je ne peux que m’incliner face à votre courage en partageant votre histoire mille fois vécu et malheureusement mille fois enterrée et jamais oubliée qui à tout moment remonte en surface comme un cauchemar permanent. Tant que le crime restera impuni, les victimes culpabilisées et le tabou maintenu, on aura encore à souffrir de ce genre d’histoires que vivent des millions d’être à travers le monde.

    Tahar Houhou

    avril 9, 2012 at 3:39  

  73. Juste un seul mot, pitoyable . Laisse dieu à part , il n’a absolument rien à voir là dedans, c’est ta faute et toi même tu l’a avoué. Pourquoi provoquer? quand on sait que plus de la moitié des marocains sont des imbécils inalphabétes et seul une minorité d’entre eux ont fais des études supérieures. Je suppose que tu fais partie de la "2ème catégorie" vu la qualité de ton français. Tu es donc consciente de la réalité de la société marocaine. J’avance des théories sans savoir, ces 2 individus ont ils fait des études ou pas? personnelement j’en doute fort. Ils n’ont rien à perdre, vendre de la drogue, voler, violer , aller en prison, celà leur est complétement indifférent. L’avenir n’offre à ces jeunes aucune perspective de carrière ou de vie "décente" j’entend par là ( étant donné que je suis "bourgeois" me dira t’on) un salaire d’au moins 10000 Dhs ou encore d’élévation sociale. Conséquement , ils se "permettent" tous et la prison est loin de les faire peur. Loin de là. D’ailleurs, il ne suffit pas de s’appeler Mohamed pour être musulman.. les terroristes à mon sens n’en sont pas, alors les femmes "pieuses".. arréter d’accuser l’Islam qui vous protège plus que vous ne le pensez contrairement aux journaux occidentaux qui scandent jour et nuir le "statut de la femme BlaBLABLABA INFERIEUR BLABLA lapidation". Si vous étiez au moins intelligente vous verriez ceci "En Arabie saoudite, les victimes d’un viol sont passibles de la peine de mort" arabie saoudite "représentant ambassadeur" de notre religion. Somme toute, je pense que le problème vient de plus loin. Le viol de femmes n’est qu’une légère conséquence de l’analphabétisme de notre société. En espérant que Benkirane y remédie et islamise la société du point positif avidité de connaissance, de savoir, de philosophie, de raison, de justice, de débat etc… pas l’instauration d’une charia stupide comme on l’a voulu en Algérie lors d’une certaine crise. (personnelement je suis contre le voile mais peu importe on s’en fou de mon avis)

    Driss Dadoun

    avril 10, 2012 at 12:23  

    • A Driss Dadoun. Go fuck yourself asswhole …. I hope this happens to you or someone you care about you dumm fuck, and see comme on s’en fou connard. Ce sont les connard comme toi et leurs stupides mentalitees qui ont rendu le Maroc ou n’importe quel pays arab si ignorant. Go burn in hell stup fuck.

      cnnopinion

      avril 17, 2012 at 12:28  

    • Pauvre type. Tu fais pitié.. Comment oses-tu te considerer comme musulman quand tu ne sais mm pas faire preuve d’un minimum de sagesse et de compassion…

      Saraelgh

      août 17, 2012 at 12:32  

  74. Je compatis également pour ce que tu viens de subir. Sa pourrait arriver à ma soeur à ma mère et à tout mon entourage mais sache que même si on tue ces violeurs, demain ils y en auront d’autre qui revêteront une forme différente, un point c’est tout. Le mal vient d’ailleurs. Seul les politiques peuvent faire quelque chose pour "atténuer ce phénomène". Sanction encourrue plus importante, intimidation. Mesdames personnelement je suis pour votre cause mais accusez justement. Ne laissez pas vos sentiments influencez sur vos decisions. Ne critiquez pas à tout va le code pénal, les lois ou encore les hommes. Demandez votre juste droit, sans abus.

    Driss Dadoun

    avril 10, 2012 at 12:51  

  75. Votre démarche est courageuse. Merci pour le partage. Par contre, je suis stupéfié par les propos de ce monsieur. Je ne comprends pas.

    Saad

    avril 11, 2012 at 2:35  

  76. God bless you and protect you from evil. Your experience is unfortunately not unique in any way, but your reaction, in the other hand, is unique in every way. Keep your head high and be proud of who you are. Ce n’est pas de faute. Always remember that. God was watching that day, those two animals might run but they can’t hide. They will pay for what they did, whether in this life or in the other. You are an inspiration to all. Keep your head high and you voice loud.

    Ihssane (Mr.)

    avril 17, 2012 at 12:16  

  77. Admire ta force et ton courage. Tu n’es pas seul à être sortie prématurément de l’enfance. Et quelle enfance.
    Merci d’exister. C’est tout ce que je peux te dire aujourd’hui.

    Sayl

    avril 20, 2012 at 12:49  

  78. Bravo Houda! j’ai lu ton article via Telquel et je dois te dire que j’admire sincèrement ton courage. Bravo à ta famille aussi!

    Sin

    avril 28, 2012 at 5:36  

  79. [...] هي أول مدونة مغربية تتحدث بكل صراحة عن قصة اغتصابها في سن 17، وقبلها حادثة إنتحار الطفلة أمينة التي تم تزويجها من [...]

  80. Je perd mes mots… Mais je tiens à féliciter ton courage…

    Saraelgh

    août 17, 2012 at 12:23  

  81. Houda je me présente Vanessa Pellegrin. Je suis réalisatrice de documentaire et journaliste. Je suis actuellement en train de préparer un documentaire sur le viol au Maroc et j’aimerais donner la parole aux victimes comme vous. Accepteriez vous témoigner devant une caméra? votre visage peut ne pas être dévoile si vous le souhaitez. contactez moi par email si vous avez des questions n’hésitez pas. Merci et à bientôt j’espère

    vanessa P

    août 21, 2012 at 3:32  

    • comment peut on vous contacter le sujet que vous voulez traiter m interesse et je pourrais en discuter longuemeot avec vous

      laila

      août 22, 2012 at 3:33  

  82. Chapeau bas pour ton ardeur l’amie !

    Jihane

    janvier 10, 2013 at 2:57  

  83. Respect !

    Jihade Veer

    janvier 12, 2013 at 9:53  

  84. "La douleur persiste pour qui n’a pas d’espoir.." ta famille était ton premier, ton courage en est ton deuxième, penser aux autres jusqu’à en agir est le fruit de grandeur que nul ne peut t’oter, je ne te dirai pas "bravo" car tu n’as nulle besoin d’encouragement noble ame.

    fenniri

    janvier 14, 2013 at 8:02  

  85. rien a dire
    chapeau bas

    ayoub

    janvier 20, 2013 at 1:47  

  86. j’admire ton courage d’avoir pu parler de ça,et j’admire ta force d’avoir pu continuer ta vie, je me demande si j’aurais pu tenir si j’étais dans une situation pareille. en lisant ton témoignage, une montagne de sentiments m’ont submergé : colère, tristesse, douleur… J’aurai aimé te dire que tout ira bien, qu’on attrapera ces criminels, que justice sera faite, mais la vérité est autre. tout ce que je peux te dire est que Dieu est ton plus grand justicier et qu’il te vengera.

    Oumaima K.

    janvier 20, 2013 at 9:31  

  87. Chapeau pour ton courage !! tout mon soutien

    afif

    janvier 21, 2013 at 11:03  

  88. Bravo Houda !
    Je ne peux que m’incliner face à ta bravoure :)

  89. [...] Ce n’est pas de votre faute [...]

  90. houda j’ai tellement adorée ton témoignage et j’ai bien voulu que votre article soit l’article de l’année . en ayant le courage et la bravoure de dénoncer ce fait vous avez arrivé à inspirer plusiers personnes et même changer leur vie .je te félicite !

    ouma

    février 3, 2013 at 11:18  

  91. je te félicite Houda pour ton courage!! malheureusement les gens ont toujours honte de parler de ce sujet alors que c’est un problème qui menace chaque jours nos filles et qui devra être impérativement réglé.C’est un phénomène qui détruit toute une vie d’une personne qui est culpabilisée par sa famille, ces amis et par la société, et pourquoi la vie d’une seule personne! souvent c’est la vie des deux : la victime et l’autre victime qu’elle a dans le ventre. Les mots ne pourront jamais exprimer la rage et le malheur que sent cette victime, car ce n’est pas un sentiment qu’on vit pour un moment et qu’on oublies, c’est une cicatrice qui vit en nous jusqu’à la mort.

    chaimaa

    février 7, 2013 at 4:42  

  92. un 101ème commentaire et un 101ème bravo.
    je relis ton article pour la seconde fois, je l’avais lu peu de temps après que tu l’aies publié l’année dernière.. et je ne suis pas moins admirative de ton courage!
    malheureusement, la société marocaine est faites de misogynes aussi bien hommes que femmes. tellement de mères qui blâment leurs filles après que celles-ci se soient faites violées; et je ne parle même pas des pères….
    bravo bravo bravo, allah y hafdak, et je prie Dieu pour qu’il y en ait que des comme toi dans notre pays!

    Zinab B.

    février 19, 2013 at 1:09  

  93. Je t’aime

    Salma

    février 22, 2013 at 12:57  

  94. [...] were discussing the death of Amina Filali and women’s rights online, Lamqaddam wrote on her blog about her experience as a rape victim. “I wanted to enter into the debate with my voice. I wanted [...]

  95. J’admire beaucoup ton courage <3

    Sophiya

    avril 6, 2013 at 11:10  

  96. Salam 3alaykoum Houda,
    Tout d’abord MERCI pour ton témoignage, je pense qu’il n’y a rien à ajouter après cela
    Je suis révoltée par cette loi indigne, je voudrais rappeler que l’Islam n’autorise en aucuns cas ce genre de crime mais le puni
    Et que cette loi est loi de toute morale musulmane
    Je salue le courage de tes parents, car, dans une société du maghreb, ou la valeur de la femme se réduit seulement à sa virginité, je sais combien il a dû être difficile à tes parents de supporter les regards, insultes et mépris des gens
    Et tu as des parents en or, car malheureusement les parents bien souvent sont les premiers à condamner leur fille, qui a tant besoin de sa famille dans cette terrible épreuve
    Je te remercie encore pour ton témoignage, ne baisse pas les bras, car c’est avec des gens comme toi qu’on arrivera à faire changer les choses
    Et ne pense pas que tu es seule, nous sommes beaucoup à être de ton côté et à savoir que tu es une victime et que tu n’as rien à te reprocher
    Je te souhaite une belle vie et une belle fin, je te souhaite de te reconstruire en paix, de trouver la joie, le calme, et l’amour, de trouver un homme qui sera ton pansement et ton mouchoir, qui te prouvera que sur terre, il y a des hommes dignes et doux qui considèrent leur femme une moitié d’eux

    Je te souhaite l’épanouissement

    Bon courage à toi!

    Fatiha

    avril 8, 2013 at 8:06  

  97. Ce n’est pas votre faute !

    Houda Gaouzi

    avril 9, 2013 at 2:05  

  98. [...] Ce n’est pas de votre faute.. [...]

  99. Bravo Houda.

    Bravo de ne pas laisser ces brutes gagner et arriver à donner à la vie plus de droit qu’à l’horreur et la violence.

    Driss Dadoun : Vous êtes un monsieur pitoyable. J’aurai bien dis "pourvu que ça arrive à quelqu’un qui vous est cher" mais cette personne n’a rien à voir avec votre stupidité congénitale. C’est des personnes comme vous qui font honte au Maroc, à la culture marocaine. J’ai honte d’avoir des concitoyens qui pensent comme vous.
    Malheureusement dans la vie, les choses n’arrivent pas toujours parce qu’on les a provoquées. Dans une société saine, n’importe quel individu en sa qualité d’individu respectable et ayant droit au respect que lui-même doit à tout un chacun, devrait pouvoir se balader au bord de la mer ou ailleurs, sans craindre que deux malheureux psychopathes viennent détruire sa vie à jamais.
    Les criminels n’existent pas comme vous dites parce que "c’est ainsi" et que si certains sont punis d’autres verront le jour, mais uniquement parce que des personnes indignes comme vous tentent de justifier leurs actes en faisant porter la responsabilité de leurs horreurs à la victime.

    Tant que vous et des personnes comme vous font intrinsèquement partie de notre société, jamais elle ne verra des jours meilleurs.

    Houda : Ne fais surtout pas attention aux commentaires d’idiots comme ce monsieur, ta chère famille a déjà du te le dire bien assez depuis le temps des événements.
    Merci d’exister et d’avoir cette force et ce courage que la plupart ne pourraient jamais avoir en de pareilles circonstances.

    Bravo et merci.

    Zaynab Alami

    avril 12, 2013 at 9:16  

  100. Houda tu n’imagine pas a quel point je suis fiere de toi, pour avoir partage tes sentiments de douleur et de souffrance, après cet incident atroce que t’a dû subir! J’aurais bien aime pouvoir apaiser ta douleur, ou punir ces wlad le7ram, mais tout ce que je peux t’offrir est ma sympathie et te saluer pour avoir partagé ton histoire, je suis sûre que d’autres victimes l’apprécient autant! Tu es une inspiration pour la societe marocaine :)
    bisou

    Mona

    avril 12, 2013 at 8:53  

  101. BRAVO Houda chapeau !!

    maha

    avril 16, 2013 at 4:08  

  102. Je ne t’ai jamais rencontré, nos regards ne se sont jamais croisés, on ne se connais pas mais je tient vraiment à ce que tu sache que tu es la fille ou plutôt la personne que je respecte le plus dans ce monde remplis de pointeur du doigt avec des préjugés non fondé.
    Savoir qu’il y’a des personne avec un niveau intellectuelle tel que le tient dans ce pays est pour moi une lueur d’espoir qui peut, peu à peu, nous conduire vers un Maroc meilleur, un Maroc où règne la justice, un Maroc où les droit de la FEMME ne sont pas qu’illusions.
    Mes mots n’arriverons jamais à décrire le haut niveau que tu as dans mon estime, mon plus grand souhait est de voir ta forte personnalité encrée dans le cœur de tout un chacun.
    Merci à toi pour cette bouffée d’air frais qui représente pour moi la possibilité d’avoir un monde meilleur.

    Hicham Houzir

    mai 8, 2013 at 12:33  

  103. Ça me touche énormément tes paroles je vous baisse mon chapeau pour le courage , j’aimerai bien te rencontrer pour te remercier ta responsabilité est énorme si tu a eu la chance d’en parler d’autre n’ont pas cette chance profite et raconte ton histoire au maximum essaye de faire des apparitions à la télé . Ton histoire me touche gravement je te souhaite tout le bonheur du monde la vie est belle quand même .

    Kaoutar Elkissani

    mai 21, 2013 at 1:04  

  104. Houda,

    Ton témoignage est d’une force et d’un courage incommensurables, lesquels emportent notre émotion, et au delà, animent l’espoir.
    Et quel espoir ? Celui des milliers de femmes victimes qui, étant amenées à lire tes propos, au Maroc ou ailleurs, ne se sentiront plus coupables. Celui de tous ceux qui, prenant conscience du contraste entre le silence et l’horreur, tiendront l’engagement ferme d’agir et de briser les chaînes du tabou et de l’ignorance. Cet espoir, source de vie, fera un jour que des dispositions telles que l’article 475 du Code pénal, seront lettre morte. Alors, les lieux communs dans lesquels se répand l’obscurantisme, se dissiperont. Ce jour-là, tu pourras être fière d’y avoir grandement participé. Aujourd’hui, c’est nous qui sommes fiers de toi.

    Hamza Sebti.

    Sebti Hamza

    mai 23, 2013 at 3:49  

  105. Ma chère Houda j’ai pleuré quand je t’ai vue raconter ton histoire dans le documentaire, continue à avoir le courage et la force pour surmonter cette épreuve. Merci parce que tu as écris et tu as parlé et bravo parce que tu as dit à toutes les victimes que ce n’était de leur faute…je suis très touchée et je t’embrasse très fort
    Hind

    Hind Bouzarhar

    juin 6, 2013 at 10:39  

  106. Merci pour ton témoignage Houda… et félicitations pour ton courage et ta capacité de surmonter ce qui pour bcp d’autres semble insurmontable… félicitations aussi pour cette famille que tu as la chance d’avoir et qui a su te soutenir, pour ce sens de responsabilité envers les autres au moment de décider de publier ton article et de parler ouvertement de ton expérience sur le documentaire… le Maroc et le monde ne peuvent qu’être fiers de toi et espérer avoir de plus en plus de femmes et de personnes comme toi… tu es tout simplement admirable…
    AD

    A

    juillet 10, 2013 at 11:59  

  107. Un incroyable témoignage, une femme parmis des millions qui a le courage de l’ouvrir pour ses droits ! J’ai découvert ton article grâce à l’émission Baraka Men Skat sur 2M Maroc, et même si c’est mon pays, et le plus beau des pays, je reste bouche bée devant une telle inégalité entre homme et femme. Toutes les femmes devraient être comme toi ! BRAVO !

    Chamisou

    novembre 24, 2013 at 10:19  


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 27 autres abonnés

%d bloggers like this: